Rêve de nerds: une bibliocave

L’été dernier Abi était de plus en plus attristée que ses beaux livres prennent la poussière et l’humidité dans des cartons, entassés par terre dans la cave pleine de sciure d’atelier. L’idée lui est venue de faire une bibliothèque dans la petite pièce de la cave qui me servait d’atelier, vu que j’avais commencé à envahir la grande cave pour mes gros projets.

On a lancé le projet en plusieurs phases histoire d’épargner notre peine et notre cashflow (comme on dit). Tout d’abord on a installé des étagères dans la grande cave et on a fini d’y déplacer mon atelier.

Puis on a fini de vider la petite pièce.

Plusieurs mois se sont écoulés puis on a pu acheter le matériel pour civiliser la pièce, du moins les murs et le sol – on fera le plafond plus tard.

On est donc partis de cette pièce vide :

Avec Gaspard puis avec Paul, on a préparé les tasseaux pour accrocher le lambris au mur.

Puis je les ai installés, j’ai préparé les gaines électriques pour les prises et le radiateur, et j’ai fait les murs :

Ensuite j’ai posé le parquet – hyper simple vu qu’il n’y avait besoin d’aucune précision au niveau des découpes, le parquet pouvant passer sous le lambris ; et chance inouïe, je n’ai même pas eu de coupes à faire dans la longueur, ce qui fait que j’ai eu environ 0.1m² de chute ! et j’ai ajouté les plinthes, et les finitions pour les murs.

On a attendu encore un peu, puis j’ai (encore) commandé 5 plans de travail et 6 tablettes de 200 chez Leroy-Merlin et j’ai fabriqué une bibliothèque toute simple, mais en forme d’escalier pour chat (ce qui était un impératif) et modulable au niveau des étagères.

Fabriquer une table pour la salle à manger faisait partie du plan : cela nous permettait de récupérer l’ancienne table pour l’utiliser ici. On a aussi recyclé des chaises et un canapé, on a mis une chaîne CD/K7 à l’ancienne. En plus de bibliothèque, cette cave pourra servir de salle de jeu ou faire bar enfumé durant la prohibition. Les possibilités sont infinies !

Et voilà :)

Pour fignoler, j’ai retapé la porte qui était fort moche : j’ai enlevé les barreaux verticaux, collé deux plaques de contreplaqué, installé une vraie poignée et bien sûr une chatière.

Et enfin les derniers détails : installer un petit rideau coulissant pour pouvoir couper la lumière du jour (oui le rideau est coupé en escalier !), mettre quelques plantes qui devraient déshumidifier un peu la pièce, et on l’espère, se gérer toutes seules grâce à ça : des fougères de Boston et des Tillandsias. Et bien sûr, le plafond !