#DIY: Fabrication d’une table à rallonge papillon

J’ai fabriqué une table elliptique pour remplacer la nôtre, un peu brinquebalante, fragile, dure à nettoyer et trop sombre pour aller avec nos nouvelles chaises.

Le but était d’avoir la même place qu’auparavant, avec une rallonge pour les (rares, en 2020/2021) invitations. Et le but est atteint :

C’est une table en frêne massif elliptique, de 150 ou 200cm de long par 115 cm de large. Quelques photos de la table terminée, puis je détaillerai un peu la fabrication :

Tout d’abord, l’assemblage du plateau. Je l’ai fait au lamello, qui est un outil vraiment agréable à utiliser et qui permet une grande précision.

Ensuite, j’ai collé les pieds, composés d’une planche de 4cm et d’une planche de 3cm d’épaisseur, histoire de faire 7×7 centimètres de section, puis j’y ai creusé des joints que j’appelle « château fort », mais c’est pas le vrai nom. Les joints ne sont pas centrés car je compte biseauter les pieds et je veux le centre de poussée à la verticale du point d’appui au sol. Pour l’occasion, j’ai fabriqué un petit gabarit de coupe verticale à la scie sur table :

Puis j’ai tracé et découpé l’ellipse du plateau, en m’aidant d’internet pour le calcul :

J’ai ensuite assemblé la rallonge, puis coupé le plateau en deux, et inséré les goupilles d’alignement. Je pense que j’aurais dû assembler le plateau dans l’autre sens, de manière à ne pas avoir à découper. Cela aurait été plus propre et mieux jointif. Mais peut-être plus sujet au fléchissement. Je ne suis pas sûr. Malgré tout, la rallonge a fléchi, après vernissage :(

Puis j’ai fait les finitions du plateau, et commencé à le vernir en passant à la ceinture de la table.

La dernière couche de vernis sèche sur le plateau, tandis que je commence à vernir le piétement. Après longs séchages et ponçages, j’ai enfin fixé le plateau à la ceinture avec une paire de glissières de table, installé l’axe de rotation de la rallonge et enfin ajouté une petite barre de soutien de la rallonge. Pour l’installation de l’axe, j’ai mesuré la moitié de la longueur entre le bord de la glissière et le milieu de la rallonge. J’ai ensuite temporairement vissé deux glissières au plateau pour vérifier que cela fonctionnait ; puis j’ai déplacé ces glissières sur la rallonge, et fixé l’axe avec les vis prévues pour, en bout d’axe. Pour que cela fonctionne, il faut bien sûr que la largeur disponible entre les glissières soit supérieure à la demi-largeur de la table.

Et enfin, j’ai ajouté une barre de soutien pour la rallonge pliée. C’est le seul élément fixé avec des vis, mais je le voulais démontable au cas où je doive démonter les glissières pour une raison ou une autre.

La vis est légèrement hors champ, en haut.

Et voilà le travail ! il manque encore les fermoirs, que je ferai demain.

Pour celles et ceux qui voudraient les listes de courses, les voici, avec le budget. Il y manque les consommables : lamellos, tourillon, papier à poncer, colle et vis. J’ai acheté le bois chez dejeuneraujardin.com que je recommande (c’est un peu long, évidemment, et plus cher qu’en scierie, mais je n’ai toujours pas de raboteuse/dégauchisseuse ; mais le bois est magnifique). Pour la quincaillerie, j’ai essayé qama.fr et j’ai eu une bonne expérience (en particulier une livraison gratuite en 24h).

Et enfin, les plans sont disponibles (mais légèrement faux, notamment au niveau de l’assemblage des pieds et de la ceinture) :

Plan au format Sketchup 2017
  •  
  •  
  • 4
  •