Saine paranoia, partie I : les spammeurs

En français – Saine paranoia, partie I : les spammeurs

Je le répète à beaucoup de gens, spécifiquement les nouveaux internautes autour de moi : Internet, c’est sympa, plein de ressources intéressantes, on y découvre des communautés de gens sympathiques, etc. Mais très vite, on y découvre des tas de pièges, placés là par des gens mal intentionnés. Il suffit de le savoir, et d’y prêter attention, mais hélas il suffit de baisser sa garde une fois pour que des désagréments fâcheux commencent à arriver.

La plupart de ces dangers arrivent sous formes d’emails.

Peu de temps après avoir commencé à utiliser une adresse email, pas mal de monde va commencer à essayer de vous vendre diverses choses – les respectables magasins en ligne, d’une part, dont on peut assez facilement se débarrasser, et les spammeurs, d’autre part. Ceux-ci ne respectent pas les lois en vigueur et l’on ne peut pas s’en débarrasser. Vous pourrez leur acheter très facilement diverses choses:

  • des pilules magiques telles que Viagra, Cialys, etc
  • des herbes magiques qui vous feront une bite de Rocco Sifredi en un mois
  • des fausses Rolex, et autres articles luxueux du genre
  • des faux diplômes, papiers, etc

Dans chacune de ces catégories, vous vous feriez arnaquer. Quoi que vous achetiez, vous recevrez au mieux, des placebos, ou simplement rien. Pensez-vous vraiment pouvoir confier votre numéro de carte bleue en ligne à ce genre de vendeurs?

Au final, cette catégorie d’indélicats est assez facile à ignorer ; avec les filtres anti-spams actuels, dits adaptatifs ou encore bayésiens, il suffira d’en marquer quelques uns comme spam pour ne (presque) plus en voir.

Partie II – Les arnaqueurs à large spectre

In english – Sane paranoia, part I: spammers

I keep repeating it to a lot of people, specifically new Internet users around me : Internet is nice, fun, big, full of interesting resources, one can discover lots of communities about various subjects, and so on. But quite soon, a lot of traps surface, placed there by malicious people. Avoiding them isn’t too difficult, once you know about them and pay attention; but one time is enough to get some serious annoyances.

Most of these dangers come to you via email.

Not long after starting to use an email address, a lot of people will start trying to sell you various things – normal e-commerce website, on one hand, which you can easily get rid of, and spammers, on the other hand. Spammers don’t abide by the laws, and you can’t get rid of them. You’ll be able to buy a lot from them:

  • magical pills, like Viagra, Cialys, and so on
  • magical herbs that’ll miraculously provide you with a penis bigger than Rocco Sifredi’s
  • fake Rolex watches, and other fake « big brands » stuff
  • fake diplomas, papers, and so on

In each of these categories, you’d get owned. Whatever you’d buy, you’d get at best placebos, or just nothing. Do you really think you can trust such senders with your credit card number?

In the end, this category of scumbags is quite easy to ignore ; with the current anti-spam filtering techniques, bayesian filtering, you’ll only have to mark a few of these emails as Spam and (almost) never see one again.

Part II – Large spectrum scammers

  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

avatar

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

  Subscribe  
Me notifier des
news for few, stuff no-one cares about