Et ta connerie, on en parle ?

Salut, random internet stranger,

J’en ai un peu plein le fion de répéter toujours les mêmes choses aux mêmes conneries pleines de “bon sens” que je peux lire sous chaque article ou post évoquant la violence routière dont sont victimes les usagers faibles de l’espace public, à savoir les cyclistes et dans une moindre mesure les piétons.

  • “Oui mais eh les cyclistes qui brûlent les feux rouges, on en parle ?”
  • “Loin de moi l’idée de juger mais quand même les cyclistes qui roulent à deux de front ça donne envie de les shooter !”
  • “Ouais bah le jour où les cyclistes arrêteront de prendre les sens interdits, hein, à bon entendeur”
  • “On leur fait des pistes cyclables et ils viennent encore nous faire chier sur la route”
  • “Non seulement ils prennent toute la place mais en plus ils roulent lentement, j’ai pas que ça à faire d’attendre vingt secondes moi je travaille !”
  • “Nan mais faut voir comme ils roulent comme des tarés aussi ils vont beaucoup trop vite on n’a pas le temps de réagir”

Voilà, je crois que j’ai fait le tour de tes “arguments” justifiant la mort d’un cycliste.

Alors voilà : non, en n’en parle pas, en tout cas pas là. D’une part, si t’arrives pas à comprendre la différence entre un mec qui fait de la merde à 25km/h sur un vélo de douze kilos et celui qui fait de la merde à 70 km/h dans une bagnole d’une tonne cinq, et ben t’es con.

D’autre part, si tu veux que je fasse pas que t’insulter, je peux aussi répondre sommairement à chacun des lieux communs indignes du PMU du coin que t’as pu éructer sur ton smartphone.

  • Les feux rouges. Je sais pas quand t’as passé ton permis mais si tu te tiens pas au courant des évolutions c’est un peu de ta faute. Ça fait plusieurs années qu’il y a des petits panneaux mignons qu’on appelle des CLPCF (Cédez le passage cycliste au feu). C’est exactement la même chose que la petite flèche orange clignotante qui peut autoriser les voitures à tourner à droite à un feu, sauf que c’est pour les cyclistes et c’est pareil : c’est pour tourner à droite (à un carrefour en T) ou aller tout droit (à un carrefour en -| ). Ça veut dire qu’à vélo t’as le droit de passer au rouge. En cédant le passage aux piétons qui traversent et aux voitures qui ont le feu vert. La plupart des cyclistes que tu vois passer au rouge et qui te causent tant d’indignation dans ta voiture parce que ça fait trois cycles que tu poireautes à cause des bouchons, c’est ça.
  • Pour ceux qui grillent vraiment les feux rouges, j’ai un scoop pour toi : les feux rouges, les mecs les grillent aussi en bagnole ou à scooter. L’autre scoop c’est que le mec à poil sur son vélo de dix kilos, s’il est trop con pour faire attention, c’est pas toi ou ton gamin bien à l’abri dans ton SUV de merde qui va se retrouver à l’hosto ou à la morgue.
  • Ah oui les cyclo-sportifs qui roulent à deux de front quelle plaie hein, des fois faut attendre une minute entière pour les doubler, alors que s’ils étaient à la file indienne tu pourrais les doubler direct sans déboîter un poil parce qu’il y a un semi en face, et s’ils se prennent dans ton rétro bah ils avaient qu’à serrer plus, hein ! Trois choses, trou du cul. D’une part un peloton à deux de front c’est deux fois moins long à doubler, c’est donc d’autant moins dangereux parce que t’as pas besoin d’avoir un kilomètre de visibilité. D’autre part, ça force les gens normaux à déboîter pour doubler et donc à laisser une marge de sécurité (1.50 mètre la marge, c’est dans le code de la route que tu te targues de si bien connaître). Et enfin, quand tu te retrouves derrière un tracteur, t’arrives bien à patienter et à t’écarter pour doubler, non, ou pareil tu le pousses dans le bas-côté ?
  • Les sens interdits, pareil que les feux rouges, tiens toi au jus, t’as l’air d’un vieux sénile, ça fait bientôt quinze ans que les double-sens cyclables ça existe et maintenant c’est la norme dans toutes les villes dignes de ce nom. Et tu sais ce que ça veut dire double sens cyclable ? Avec des mots simples ça veut dire que c’est pas un sens interdit pour les cyclistes. Et viens pas me dire que c’est dangereux parce que tu vas m’énerver. C’est moins dangereux de croiser que de doubler parce que c’est du côté du conducteur et parce que ça dure moins longtemps. Et doubler des cyclistes dans des rues étroites limitées à 30, ça t’as pas l’air de trouver ça dangereux vu comme t’es pas foutu de patienter cent mètres pour forcer alors que le feu au bout est rouge.
  • Les pistes cyclables sur lesquelles on n’est pas, devine, on a de bonnes raisons de pas être dessus, et la plupart de ces bonnes raisons c’est encore ta bagnole et celles de tes dégénérés de collègues de bouchons infoutus de réfléchir en se mettant à la place de quelqu’un d’autre. Sur les pistes cyclables on trouve 1/ du verre 2/ des piétons 3/ un cédez-le-passage à chaque croisement 4/ des trouducs qui tournent à droite sans faire gaffe à la piste et coupent la route 5/ des bolosses garés comme des merdes parce que le parking à 100 mètres c’était trop fatiguant y’en a que pour cinq minutes etc. Ça vaut aussi pour les bandes cyclables. (Hey, et avant de la ramener en me disant qu’elles sont obligatoires, retourne dans le code Rousseau te rapeller de la différence entre un panneau bleu rond et un panneau bleu carré. Merci).
  • Alors ça c’est clair quand t’es derrière un connard de cycliste écolo bobo gauchiasse c’est dramatique comme il se traîne, à peine à 20 km/h alors que tu pourrais accélérer au moins à 40 jusqu’au prochain bouchon ou feu rouge que tu vas te taper deux fois parce que les débiles de l’autre branche du croisement s’engagent à l’orange et restent bloqués. Alors que t’es pressé toi tu travailles. Et le cycliste écolo dans la circulation à 8h30 ou 17h30 tu crois qu’il fait quoi lui, il va aux champignons ? Bah non gros, moi aussi je bosse.
  • Par contre quand tu lui as cramé la priorité ou que t’as tourné à droite juste après l’avoir doublé et qu’il vient te reprocher d’avoir dû piler pour pas finir sur ton capot, là d’un seul coup il roulait beaucoup trop vite c’est dangereux, hein ? En plus il a l’air énervé ce con, c’est pas comme si tu l’avais touché hein !

Alors la prochaine fois que tu vois un article qui parle d’un cycliste dans le coma parce qu’il s’est fait dégager de la route par un sociopathe, sois gentil : ferme ta gueule, prends un vélib, pose ton cul dessus, fais deux heures de vélo dans ta ville, et après tu pourras peut-être commencer à donner ton avis. Ça vaut aussi si le mec s’est fait tuer après avoir fait de la merde. Toi aussi tu fais de la merde avec ton smartphone, tu accélères à l’orange, tu roules trop vite, tu t’arrêtes pas pour les piétons. Sauf que toi quand tu fais de la merde c’est pas ta vie dans la balance, c’est la mienne ou celle de mon fils.

Et si t’as envie de laisser un petit commentaire pour me dire que je suis agressif et je devrais faire preuve de pédagogie et je dessers ma cause. Tu sais quoi, toi aussi tu seras agressif quand ça fera dix ans que t’entendras des conneries irréfléchiées sur un sujet qui te concerne. Alors retiens toi.

6 comments on “Et ta connerie, on en parle ?

  1. je l’aurai pas dit comme ça mais vu de la selle de mon vélo ça me parait pas anormal !

  2. T’es pas agressif, t’en as juste plein le cul (on dirait)…
    Y’a juste un petit problème dans ta prose. Tu sembles penser que les automobilistes à qui tu t’adresses sont capable d’empathie, et de se remettre en question. Et ça, j’en doute fortement…

  3. Beau coup de gueule !!! et malheureusement tellement vrai, un marquage au sol d’1.50m pour respecter les cyclistes feraient prendre conscience aux automobilistes de l’endroit ou ils devraient se trouver quand ils veulent doubler !!!

  4. Un panneau bleu signifie avant tout que la circulation sur la voie est réservée à un type de véhicule.

    Quand il y a un panneau bleu avec un voiture dessus (voie pour automobile), les automobilistes ne sont pas obligés d’emprunter cette route mais les tracteurs, cyclomoteurs, vélos, etc. ont interdiction d’y aller.

    C’est pareil pour les panneaux bleus avec des vélos, qu’ils soient ronds ou carrés, la voie est RÉSERVÉE aux cyclistes donc les automobilistes et motocyclistes n’ont pas à y mettre les roues.

    On rencontre régulièrement des automobiles sur des voies cyclables. On rencontre rarement des cyclistes sur des voies pour automobiles.

    Au connard dont tu parles qui me reprochait de ne pas prendre une piste cyclable pourrie, j’ai répondu qu’il pouvait prendre la rocade, réservée aux automobiles, il n’y verrait pas de vélo. Au final, il a fait le même choix que moi, : ne pas prendre la voie qui lui est réservée. Il en a parfaitement le droit, tout comme moi.

Leave a Reply

news for few, stuff no-one cares about