Politicards à la con

Levebvre, porte-parole de l’UMP, après que le conseil constitutionnel aie tranché en défaveur de certains points de la loi création et internet (Hadopi): « Les socialistes […] n’ont pas de quoi être fiers. […] après le recours devant le Conseil constitutionnel, ils auront des comptes à rendre aux artistes et dans les urnes« .

Riester: « Le texte permettait déjà aux internautes de déposer un recours devant le juge. On gagne une étape, on va directement au juge. Donc le caractère dissuasif sera encore plus fort« . À part le fait que ta loi foulait la présomption d’innocence aux pieds, t’as tout compris…

Veut-il dire qu’ils auraient préféré passer une loi anticonstitutionnelle sans rien demander à personne ? Y’en a vraiment qui doutent de rien…

Enfin, je me rends compte que bien que ces gens m’indignent, j’arrive mal à expliquer pourquoi. Mon avocat préféré y arrive beaucoup mieux.

  •  
  •  
  •  
  •  

1
Leave a Reply

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Fredo Recent comment authors

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

  Subscribe  
Me notifier des
Fredo
Invité
Fredo

Une proposition de loi par des élus qui concerne une telle proportion de citoyens, et qui est présentée en « de toutes façons on va la voter », ça me rappelle un dessin bien connu je crois il y a quelque dix ans avec dessus « la dictature c’est ferme ta gueule, et la démocratie c’est cause toujours », c’était peut être Coluche d’ailleurs. Tant qu’à réformer le capitalisme, on devrait en profiter pour réformer la » démocratie » telle que ces petites gens des hautes sphères la conçoivent –

news for few, stuff no-one cares about