« Attention ! »

« Attention ! », maugrée l’homme d’âge mûr, réalisant soudainement ma présence et ma vitesse.

Cher monsieur, toi qui as les yeux dans le vague, regardant distraitement les affiches sur les vitres de la péniche promène-touristes, toi que j’ai vu cinquante mètres plus tôt et dont je surveille la trajectoire depuis, oui, sache que je fais attention, en particulier à toi, et que je ne dois pas être le seul, sinon tu te serais déjà fait renverser.

fast

« Hé ! », ronchonne la jeune femme lorsqu’arrivant à son niveau, je la gratifie d’un « VÉLO ! » peu amène.

Chère madame, toi qui aurais sans doute vu la séparation entre le trottoir et la piste cyclable en site propre si tu n’avais pas le nez dans ton smartphone, toi qui aurais sans doute entendu mon gentil petit Ding! préventif il y a cinq secondes si tu n’avais pas les écouteurs vissés dans les oreilles, si tu ne comprends pas mon agacement, essaye d’aller tituber de la même manière sur une route, je te semblerai sans doute moins dangereux et méchant après.

« Ding, ding, ding, ding », fait le petit enfant qui, à 9km/h, zigzague sur la piste du canal pendant que je poireaute derrière lui.

Petit bonhomme, amuse-toi bien ! Tu feras attention à ton environnement quand tu seras grand et que tu prendras conscience des dangers. Pour l’instant, tes parents s’en occupent à ta place, et moi, je discute avec ton papa très fier de toi en attendant de pouvoir te doubler sans te faire peur.

 

  • 5
  •  
  •  
  •  

2
Leave a Reply

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Colinalpincesare Recent comment authors

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

  Subscribe  
Me notifier des
alpincesare
Invité

Des éléments à prendre en compte pour expliquer la réaction des piétons:
1. Le vélo n’a toujours pas massivement fait son retour dans les villes européennes à l’exception des Pays-Bas, du Danemark et de quelques villes du nord de l’Italie. Il est donc normal que les piétons et les automobilistes n’y fassent pas attention
2. Se trouvant sur le trottoir, les piétons imaginent pouvoir se déplacer sans contrainte
3. Un vélo est souvent silencieux, le peu de bruit qu’il fait étant couvert par le bruit ambiant : les piétons sont donc encore plus surpris de se faire dépasser par un vélo.

D’où l’importance de faire constamment attention quand il y a des piétons à proximité.

news for few, stuff no-one cares about