Premiers kilomètres avec mon Dahon S.U.V

J’ai fait mes premiers kilomètres avec le Dahon ce matin !

dahon
Le guidon au plus bas, ça ne me va pas. J’aimerais bien (pour une position un peu plus sportive), mais la longueur du « top tube » virtuel est un peu trop courte et ça appuie trop sur les poignets. Je l’ai remonté un peu et la position m’est très confortable, le vélo maniable et réactif, malgré la sacoche bien chargée.

La sacoche, parlons-en : le porte bagage est vraiment près des pédales. Avec la sacoche, obligation de pédaler comme Pépé, le creux de la plante du pied sur la pédale. Peut-être qu’il existe des sacoches plus adaptées à la forme et taille du pliant, pour pouvoir pédaler normalement, métatarse à la verticale de l’axe de la pédale.

Sinon, niveau matériel, ça freine très bien, par contre j’ai eu un peu de mal à régler le dérailleur. J’ai fait trois arrêts pour tendre ou détendre un peu le câble au niveau du réglage sur le dérailleur (il n’y en pas côté poignée), le résultat n’est pas trop mal, mais il faut soulager un peu la transmission au moment de passer les vitesses, sinon ça « crounche ».

Les pneus sont pourris, ils glissent. J’ai traversé une zone de 800m autour d’un chantier de promoteurs immobiliers où il y a du verglas d’été, la route est pourrie de mazout. Ça glissait un peu. Je ne suis pas tombé, ceci dit, contrairement à hier à vélo couché.

Le vélo donne l’impression d’avancer très bien, et Strava confirme à l’arrivée (ça fait bizarre de rouler sans compteur), 20 km/h de moyenne. Ce qui est très raisonnable quand on pédale les pieds en canard…

Par contre, autant j’aime bien passer pour un handicapé à vélo couché, ça m’achète la paix et le respect des automodébilistes, autant avec un pliant de 20″ j’ai l’impression qu’on est moins pris au sérieux. Sans aller jusqu’à dire qu’on m’a pris pour un clown, j’ai quand même noté beaucoup moins d’attention et beaucoup moins de patience lorsque je me suis fait dépasser, jusqu’à un malade en 4×4 qui m’a poussé avec son rétro. Quelle chance il a eu de pas avoir le feu rouge, celui là. J’ai essayé de le suivre pour le rattraper, mais le Dahon montre vite ses limites sur une grosse relance, c’est pas très rigide, voire… mou… donc j’ai laissé tomber.

Bref, j’en suis plutôt content !

  • 12
  •  
  •  
  •