Fabrication d’une paire d’enceintes sans fil – les plans

Après mon robot inutile, j’ai eu envie de fabriquer quelque chose de plus utile. Comme Clo et moi avons souvent eu envie d’avoir de la musique qui puisse nous suivre du salon vers la cuisine ou la salle de bain, je me suis décidé pour une paire d’enceintes sans fil, branchée sur une sortie de mon ampli normal.

Il existe un petit chipset répondant au doux nom du NRF24L01 qui permet de communiquer sur la bande 2.4GHz très facilement, du moins des données, avec un Arduino par exemple.

Pour mon utilisation, cela ne suffisait pas car il me fallait d’abord encoder le signal analogique de mon ampli (avec un ADC, Analog Digital Converter), le transmettre via l’émetteur, le recevoir sur le récepteur, puis le décoder et le retransformer vers un signal analogique (avec un DAC, Digital to Analog Converter).

Sauf qu’un Arduino n’a absolument pas la puissance pour traiter un signal analogique à 44.1KHz fois deux (deux canaux échantillonnés 44100 fois par seconde, comme un CD).

Heureusement pour mon projet, d’une manière fort commode, le NRF24L01 existe aussi sous forme intégrée avec un ADC dans l’émetteur et un DAC dans le récepteur, bien que son bilan carbone soit plutôt médiocre. En effet, je ne l’ai trouvé qu’en Chine sur eBay. Du coup, on a deux petits modules super simples à utiliser avec 5 broches utiles, +5V, masse alim, Signal gauche, masse signal, signal droit. Un singe pourrait s’en sortir :)

Une fois ce problème épineux résolu, le reste est plus simple et c’est donc parti pour les plans !

Pour l’émetteur ce sera très simple : alimenté par un chargeur USB, l’entrée des signaux via deux prises RCA ou un jack 3.5mm femelle :

emetteur

Pour le récepteur, ce sera un peu plus difficile étant donné que je veux des enceintes vraiment portables, donc avec batteries. L’ampli sera alimenté en 12V, le récepteur en 5V. Les batteries seront trois éléments Lithium-Ion (3.7V * 3 = 11.1V) avec un module de charge fait pour.

recepteur

J’ai à ma disposition un circuit amplificateur qui fonctionne en 12V (mais jusqu’à 8 volts, j’ai testé) et un circuit récepteur de deux signaux audios qui fonctionne en 5V. Et un adaptateur secteur qui sort une tension entre 12 et 14V.

J’ai donc eu besoin en plus de convertir cette tension approximative en 12V réels et 5V réels et j’ai donc commandé des convertisseurs DC-DC.

J’ai donc commandé un convertisseur réglable pour lui faire sortir du 12V (pour la partie ampli côté réception), et un convertisseur 12V -> 5V pour la partie signal côté réception).

Ensuite, l’étape 2 : les batteries.

Leave a Reply

news for few, stuff no-one cares about