Fabriquer une desserte à plancha

 

Les enfants, Clo et moi avont récemment déménagé dans… une petite maison que nous louons avec plaisir : plus de voisins derrière des murs en papier à cigarette, un petit jardin, plus de place pour les enfants et pour nous… Bref du bonheur, qui nous a aussi permis de passer des vacances bricolo où j’ai pu m’en donner à coeur joie avec scie sauteuse, perceuse, etc.

Lors de notre pendaison de crémaillère, nos amis Yann et Betty nous ont offert une belle plancha à gaz (merci encore !) à laquelle il ne manquait qu’un meuble à plancha. Après avoir farfouillé sur internet, j’ai pu voir que le tarif minimum de chez minimum est grosso-modo de 129€ pour un chariot à plancha tout bête, et ça peut monter à 400€ facilement pour un beau meuble.

L’idée de le fabriquer moi-même a donc germé rapidement dans ma tête et je m’y suis finalement attelé hier.

Voici donc comment fabriquer une desserte à plancha simple. À adapter en fonction des dimensions de la plancha bien sûr – la mienne fait 42cm de profondeur par 60cm de longueur.

Sans plus tarder, voici la liste des fournitures que j’ai utilisé :

  • planche de section 150mm x 27mm, 120 cm de long
  • planche de section 100mm x 27mm, 120 cm de long (j’ai fait ainsi car j’avais deux chutes correspondantes, sinon, il est plus simple d’acheter une seule planche de 150mm x 27mm en longueur 240 ou 250 cm !)
  • tasseau de section 34mm x 34mm, 240cm de long
  • tasseau de section 56mm x 21mm, 240cm de long
  • tasseau de section 34mm x 21mm, 240cm de long
  • panneau de 50cm de large, en 18mm d’épaisseur
  • 2 roulettes fixes de 10cm de diamètre
  • une douzaine d’équerres de chaise en inox
  • des vis de 4×20 et 4×60

L’outillage dont je dispose ne me permet pas de procéder dans les règles de l’art, donc mes assemblages sont faits par vis apparentes et/ou par équerres à chaise. Je suis de plus en plus partant pour m’acheter une défonceuse afin de pouvoir faire des assemblages par rainurage ou lamelles… Voici les outils que j’ai utilisé :

  • Scie sauteuse
  • Scie égoïne
  • Boîte à onglets
  • Perceuse/visseuse
  • Serre-joints pour les placements
  • Ponceuse vibrante
  • Une équerre (en réalité une tablette d’étagère que je suppose être d’équerre)

J’ai fait un plan 3D avec Sketchup, il est disponible ici : Plan Sketchup de la desserte à plancha

Fabrication des pièces

J’ai commencé par découper mes tasseaux et planches aux bonnes longueurs. Pour faire plusieurs pièces de la même longueur, j’ai reporté la mesure de la première sur la deuxième plutôt que de mesurer deux fois, car l’expérience m’a appris que plus on mesure et moins on est précis, ce qui est très bien décrit sur ce blog de menuisier amateur bourré de bonnes idées.

Tout d’abord, les pieds :

Sachez qu’avec cette longueur de piétement, la hauteur disponible pour la bouteille de gaz est d’à peu près 53 cm, ce qui est pile OK pour une bouteille Butagaz Viseo, par exemple, mais pas assez pour une bouteille 13kg standard. Les deux pieds courts font 13cm de moins que les deux longs, il s’agit de la hauteur des roulettes.

Ensuite, les cadres, supérieur pour entourer la plancha, inférieur pour poser la planche de la bouteille de gaz :

Dimensions à adapter pour une plancha plus ou moins grande…

Viennent ensuite les deux grosses planches qui serviront de support à la plancha, de poignées et de support pour la tablette/desserte :

Vérifiez l’écartement des pieds de la plancha pour être certain qu’ils reposeront bien sur ces planches – si non, il faudra des planches plus larges !  Avant de scier les trous de 34x34mm destinés à faire passer les pieds, prenez la mesure de leur écartement avec les tasseaux correspondants du cadre supérieur plutôt qu’avec un mètre…

Pour la largeur des poignées, j’ai fait 27mm afin qu’elles soit carrées. L’arrondi est fait à la scie sauteuse en mode chantournage, puis le tout est poncé pour enlever les arêtes vives.

Ensuite deux planches, l’une pour la tablette, l’autre pour la bouteille :

Un tasseau supplémentaire pour pouvoir visser la quatrième vis des roues :

Et enfin, deux roues :

L’assemblage

Je n’ai pas pensé à prendre des photos au fur et à mesure de l’assemblage, je n’en ai qu’une, donc voici le plan global dessiné avec une perspective à toute épreuve dont mon père architecte serait fier s’il la voyait :

Sur le plan, la tablette est à droite (si l’on présume que la planche D de 15cm de large est devant). Sur les photos, elle est à gauche car j’ai mis ma planche D de 15cm derrière et que les pieds avant de ma plancha sont plus reculés que ceux arrière ; je ne peux donc pas la mettre dans l’autre sens, mais finalement, ça me va bien car je suis gaucher.

Un plan de détail pour la solidarisation de la partie importante A/D (il ne faudrait pas que les planches D tombent, hein) :

J’ai mis deux équerres de chaise par pied. J’hésitais à en mettre trois, mais je suis monté debout sur le meuble et rien n’a bougé, j’en ai conclu que ce sera assez solide pour la plancha.

Pour installer le cadre supérieur B, j’ai mis la plupart des vis sous les planches D, et pour le cadre inférieur C, elles sont apparentes sur le piètement, chacune étant légèrement décalée afin de se croiser dans le pied.

Voici le résultat avant la pose du renfort G et des planches E et F :

Et quelques photos de la desserte à plancha terminée, lasurée et installée.

En 2013, un lecteur, Daniel (du Gers) m’a envoyé une photo du meuble à plancha qu’il a réalisé suivant ces plans, après un stage d’ébénisterie (qui lui a permis de faire un assemblage tenons-mortaises, ça rend mieux que mon assemblage à vis !), voici le sien :

Le meuble à plancha de Daniel

Ça me fait plaisir :)

En 2015 j’ai reçu deux autres photos de dessertes plutôt réussies ! Celle de Stéphane :

20150404_175219

Et celle de Benoît :

007.2

Et encore une, en 2016 ! La plancha de Yann, de Suisse, dont la teinte orange n’était pas prévue, paraît-il, mais qui rend plutôt bien si vous voulez mon avis :

Desserte_01

Les beaux jours reviennent et les constructions aussi, voici celle de Michel, avec un plateau en carrelage :

20160523_115018

Et même quand le beau temps s’en va (novembre 2016, celle de Jean Marc à Lausanne) :

chariot

Voici un modèle inspiré, beaucoup plus grand qui fait plancha et barbecue, de Michel :

Ça fait toujours autant plaisir de recevoir ces photos !

9 comments on “Fabriquer une desserte à plancha

  1. Moi je l’aime bien cette desserte !
    On peut toujours faire mieux, certes, mais l’important n’est-il pas la satisfaction d’avoir réaliser seul un objet qui répond à notre besoin ?

    Vivement les photos de la bibliothèque !

  2. Super !!!
    Je suis fan
    C est exactement ce que je cherchais…
    Un grand merci
    Patrice

  3. Simple et efficace, j’ai eu la même idée que toi en voyant les prix sur le net!
    Je voulais juste savoir si tu avais utilisé un bois spécifique, type classe 4 pour ta desserte?

  4. Bonjour ! Merci pour ton retour :) J’ai utilisé du bois normal, en partant du principe qu’elle serait protégée de la pluie ; mais la planchette a un peu joué juste avec l’humidité, et du classe 4 aurait été mieux au moins pour la planchette :)

  5. Bonjour,
    Excellent, merci pour tous ces détails.
    Petite question, quelle bois as-tu utilisé?

  6. Bonjour !
    J’ai utilisé du pin tout bête, et je l’ai lasuré pour qu’il tienne mieux l’épreuve de l’extérieur. Par contre il est protégé de la pluie.

    Le mieux si tu peux, c’est d’utiliser du bois “Classe 4”, adapté à l’extérieur et aux intempéries.

    Ceci dit mon meuble tient bien, il n’y a pas de problème avec ce bois :)

  7. Bonjour,
    J’ai une question bête :
    Le dessus de ton chariot est vide c’est ça ? Pourtant on voit sur ta photo avec la plancha une plaque de metal (inox ?). Elle fait partie de ta plancha ou tu as mis cette plaque ?
    Je pose cette question car ma plancha, toute neuve, n’a de fond, je veux dire par la que le bruleur est visible d’en bas.
    Merci de ta réponse.

Leave a Reply

news for few, stuff no-one cares about