Vos sauvegardes : faites-les. Ou regrettez-le

D’expérience, ça ne sert à rien de le dire. Il faut l’expérimenter pour s’y mettre.

Songez à ce que contient le disque dur de votre ordinateur. Des documents, des emails, de la musique, des photos, des films. Sur les photos, les emails, et les films, on peut retrouver des moments normaux : un pique nique, une discussion sur les horaires de train pour les vacances de 2003. On peut aussi y retrouver d’autres moments : votre mariage, préparation, photos du jour J, photos du lendemain ; votre fils à sa naissance, à 2 jours, à deux semaines ; un voyage à l’autre bout de la terre…

Voici à quoi ressemble ledit disque dur :

Le plateau tourne à 7200 tours par minute, et la tête de lecture flotte à une dizaine de microns au dessus, ce qui se représente un centième de l’épaisseur d’un cheveu.

La question n’est donc pas si, mais quand cette belle mécanique va faillir. Lorsque ce sera arrivé, tous les fichiers stockés dessus disparaîtront à jamais. Et même si vous en êtes conscients, ça vous arrivera car vous aurez repoussé et repoussé le moment de mettre une bonne sauvegarde en place, jusqu’à trop tard.

Maintenant que vous avez expérimenté la perte de quelques gigaoctets de données irremplaçables, le moment est venu de la mettre en place, cette sauvegarde. Il y a différents points à suivre :

Mauvaise sauvegarde

  • Procédure manuelle (insertion d’un disque externe ou d’un DVD vierge, opérations manuelles pour copier les fichiers) : vous allez en avoir assez très vite et le problème réapparaîtra.
  • Sauvegarde non testée : Une fois les fichiers sauvegardés on met tout ça dans un placard et on n’y pense plus. Tant qu’on n’a pas relu les fichiers présents sur la sauvegarde, on ne peut être sûr qu’elle est correcte.
  • Sauvegarde sur un unique média : Si la panne arrive au début d’une sauvegarde, celle-ci sera vide. Il faut au moins deux médias.

Bonne sauvegarde

  • Automatique : crontab sous Linux, tâches planifiées sous Windows, Time Machine sous Mac OS X.
  • Sur deux médias ou plus : par exemple deux disques externes, ou une sauvegarde distante : Dropbox par exemple.
  • Vérifiée à intervalles réguliers.

Oui, c’est pénible, mais ça vaut le coup. Je me suis fait avoir une fois, ma mère s’est faite avoir une fois, des milliers de gens se font avoir chaque jour et perdent les photos de leurs enfants ou les 2 ans de travail passés sur leur thèse.

  •  
  •  
  •  
  •