Technique anti-radar 100% légale

Je vois et j’entends tellement de gens se plaindre de se faire flasher à longueur de temps, que je me décide à partager ma technique anti-radar 100% légale. Cela fait plus de douze ans que je l’utilise, et à ce jour, je n’ai pas encore perdu un point !

Prends ça dans ta face, dictature étatique ! Je ne me ferais pas racketter comme un mouton qu’on tond ! Pardon. Reprenons.

Donc ma technique anti radar est très simple et pourtant infaillible ! Même si je me fais arrêter, la police ne pourra rien prouver ! HAH ! Police partout justice nulle part !

Pardon. Je m’énerve encore.

Commençons par l’autoroute. Lorsque je vois ce panneau :

Signal_B14_130Je positionne l’aiguille de mon compteur de vitesse (dont le nom savant est tachymètre, comme chacun sait) de la manière suivante :

130kmhCela a pour effet de désactiver tout radar présent ! Cela fonctionne avec les radars fixes qui flashent par l’avant et l’arrière, les radars mobiles et même les radars tronçons. (Et bien sûr les jumelles).

Si je vois ce panneau :

Signal_B14_90

Si je vois ce panneau 90, disais-je, sur une nationale, ou bien même sur l’autoroute CAR OUI DES FOIS L’ETAT ESSAYE DE VOUS PIEGER COMME DES PIGEONS en mettant des panneaux 90 sur l’autoroute soi-disant parce que ça tourne ou que y’a des travaux, mon cul on n’est pas des vaches à lait, alors je règle mon dispositif anti-radar (légal ! je rappelle) ainsi :

90kmh

Et enfin, pour ne pas se faire flasher en ville, c’est très simple. Il y a des bouchons et des piétons, et ça n’avance pas de toutes façons. Pour le milieu de la nuit ou les moments rares où on peut appuyer sur le champignon sans écraser personne, je mets mon aiguille à cet endroit du compteur et PAF ! pas de flash.

50kmhVous noterez que cela correspond au panneau que l’on voit généralement en entrée d’agglomération :

Signal_B14_50

Voilà, vous savez tout. Cette technique peut être adaptée en toutes circonstances, y compris lors des limitations arbitraires et totalitaires à 30 devant les écoles, ou bien à 70 dans les hameaux.

Bonne chance !

How to act like an idiot and cost a free software project money

A few monthes ago, a user made us a €5 donation for Claws Mail’s Windows version. Then asked me over email and Facebook friend request for support on “error messages that pop is starting up prior to sm something da da da” (actual quote).

7i2dq

I just replied that this seemed like he’d need to enable POP before SMTP, and that he’d get better support on the users mailing list.

And this person then filed a chargeback at his credit card company, and consequently, Paypal withdrew €5 from my account, and withdrew an extra €16 the bank charged for processing.

This got me a little disgruntled, to say the least, so I sent Paypal screenshots of the user’s email support request and Facebook friend request, and Paypal forwarded those to the bank.

Yesterday I got news that the bank resolved this in our favor (and I do hope our indelicate user got a scolding :-)), and the €5 reappeared on my account.

The €16 processing charges, though, seem lost forever.

7i2f5

Full story about Claws Mail donations – what they are for, what they aren’t for.

Fabrication d’enceintes sans fil à partir d’un casque FM

Suite à mes précédents déboires avec les modules sans fil 2.4GHz de mes enceintes sans fil, j’ai fondu sur leboncoin et suis allé chercher un casque FM à vil prix côté de chez moi et j’ai entamé sa dissection :

DSC_9470

Côté gauche, le compartiment à pile et le petit circuit avec interrupteur et diode : on s’en fiche :)

DSC_9471

Côté droit, l’objet de nos convoitises, le circuit récepteur FM :

DSC_9472

Une fois tous les fils dessoudés et ceux de mes enceintes ressoudés à la place, un premier essai rapide !

Ça a l’air de marcher :) Finalisation des enceintes :

DSC_9474

J’arrange l’émetteur aussi pour avoir une paire de RCA :

DSC_9475

Et voilà le résultat ! C’est mieux, non ? :)

Fabrication d’enceintes sans fil : La déception !

J’ai enfin reçu les modules wireless que j’attendais, et je les ai installés dans mes enceintes sans fil, et construit le petit émetteur (beaucoup plus simple).

Voilà ce que ça donne une fois tout installé :

DSC_9465

Puis j’ai fermé la boîte. Voici le fond :

DSC_9463

Et vue de dos, avec la prise de l’adaptateur secteur :

DSC_9464

Le cache en tissu est accroché par deux bandes aimantées, fournies par un aimant plat et souple (un calendrier 2013 du plombier :-)).

DSC_9462

Et le test ! Eh bien c’est fort décevant : ça marche, lorsque l’émetteur et le récepteur sont côte à côte, et encore, la qualité n’est pas au rendez-vous. Mais dès que l’on s’éloigne un peu, et à fortiori dans la cuisine ou la salle de bain, là où je compte les utiliser… Les modules audio NRF24L01 ont donc une portée très faible et une qualité insuffisantes, mêmes pas bons à faire un écoute bébé.

Face à ce demi-échec, je me réoriente vers le dépiautage d’un casque hifi sans fil pour la partie wireless…

Fabrication d’enceintes sans fil : le cache des haut-parleurs

Des enceintes aux haut-parleurs visibles, sauf exception haut de gamme, c’est moche. Toujours en attente de l’électronique, je me suis donc attelé à faire un cache le plus esthétique possible, ce qui n’était pas gagné car je n’avais pas trop d’idée pour m’y prendre pas comme un manche. Finalement, ça donne ça, je crois que c’est plutôt pas mal :

DSC_9395

Pour arriver à ce résultat, j’ai procédé avec deux barres de balsa de 23.5cm par 1cm, deux barres de 7.6 par 1cm, et deux de 6.6 par 1.5cm.

DSC_9389

Les barres de 23.5 vont en haut et en bas, celles de 6.6×1.5 sur les côtés, de manière à faire un rectangle.

DSC_9390

On les scotche pour pas qu’elles bougent, puis les barres de 7.6×1 viennent solidariser les quatre autres, en laissant une bordure sur l’extérieur autant sur les côtés qu’en haut et en bas :

DSC_9391

Et voilà le travail (retourné, pour mieux voir le principe) :

DSC_9392

Il reste ensuite à l’ “entoiler” avec du tissu acoustique, que l’on trouve sur eBay (en fait du polyester 83% + élasthane 17%). Ce n’est pas évident car il faut légèrement l’étirer, mais de manière uniforme. J’ai procédé en l’épinglant sur une autre planche de balsa, et en rabattant côté par côté pour coller. J’ai commencé par les côtés courts :

DSC_9393

Puis les longs (j’ai dû demander ses mains à Clo, c’est pas évident à certains moments) :

DSC_9394

Et c’est fini ! Pour le solidariser avec la face avant des enceintes, je pense utiliser du velcro ; sinon, une fois collé, le cache sera inamovible et si j’avais besoin de dévisser un haut-parleur, j’aurais gagné le droit de détruire le travail d’une soirée :)

news for few, stuff no-one cares about