#DIY : Raspberry alimenté par batteries li-Ion 18650

J’ai fabriqué un Raspberry Runeaudio autonome, pour pouvoir écouter de la musique dans la chambre. Pour cela je me suis basé sur mes tutos précédents :

Je ne vais pas re-détailler ces parties dans cet article, mais sur le différences majeures par rapport aux précédents : celui ci devait être portable, donc sur batteries, et doté de hauts-parleurs.

Les hauts-parleurs

Au lieu d’équiper mon Raspberry d’un DAC qui permette de le relier à un ampli HiFi, cette fois ci je l’ai équipé d’un ampli direct : un InnoMaker Hifi Amp Hat. Il permet d’ailleurs d’alimenter le Raspberry via une entrée 12-20V (ce qui est large et m’arrange pour la suite).

J’ai acheté une paire de hauts-parleurs de voiture pour brancher dessus.

L’alimentation

Pour alimenter un Raspberry, ou quoi que ce soit d’ailleurs, à partir de batteries Li-Ion sans danger, il ne suffit pas de brancher les piles en série et d’envoyer le jus, et de brancher le chargeur quand c’est vide : les batteries Li-Ion n’aiment pas être trop déchargées, ni trop chargées, ni être chargées différemment. Il faut un circuit de charge qui permette d’équilibrer la charge entre les cellules, qui arrête de charger quand c’est rempli ; d’autre part il faut couper le courant avant que le voltage ne baisse trop.

Il existe des petits modules faits exprès pour, tel que celui-ci sur Ebay (mots clés pour quand il ne sera plus disponible « 4S li-ion PCB protection board »:

https://i.ebayimg.com/images/g/3usAAOSwGCBenF8Z/s-l500.jpg

On le câble ensuite ainsi :

Dans le cas où vous deviez alimenter le Raspberry en 5V (si par exemple vous n’avez à mettre de hat qui accepte du 18V), vous pouvez ajouter, à la place de « vers entrée 12-20V », un petit convertisseur buck-down 5V tel que celui ci (à régler avant d’alimenter le Pi).

Un dernier petit détail : ce setup ne permet au Raspberry d’être informé qu’il va se faire couper le courant quand les batteries faiblissent. Il aura donc droit à un shutdown sale dans ce cas-là.

Pour la suite, c’est donc, pareil que dans mes précédents posts :

Raspberry sur batteries
Et voilà le travail
  •  
  •  
  •  
  •