L a   v i e   d ' u n
é t u d i a n t   à
T o u l o u s e



·1ère année
  ·l'étudiant
  ·habitudes
    ·les corvées
    ·les études
  ·temps libre
    ·le week-end
    ·le soir
  ·famille

·2ème année
  ·entre 1 et 2
  ·ambiance 2° année
  ·différences
    ·scolaires
    ·personnelles
  ·plus tard
  ·avril enfin

·En CDI
  ·responsable
  ·travail
  ·startup
  ·coupure
  ·changement
  ·plus de changement

·Retour à Toulouse
  ·nouveau boulot
  ·explosion
  ·télétravail
  ·paris-toulouse
  ·fin 2001
  ·voyage

·Adulte
  ·Better and better
  ·2005-2009
  ·2009-2014

·Livre d'or


Email
Un étudiant à Toulouse :

>Travail





Ensuite, j'ai commencé à bosser.
De St Cyr à nFactory, le trajet est un peu long, il faut d'abord prendre le train jusqu'à Montparnasse, ce qui prend une petite demi-heure, puis deux métros, jusqu'à Grands Boulevards, sur la ligne 8, ce qui prend environ vingt minutes.

Le jour où je suis arrivé, je n'étais pas le seul nouveau, il y avait aussi un prestataire de service. On m'a donné un ordi, expliqué le boulot : participer au développement du Back Office de nFactory. Le boss du dev, Gwendal, est arrivé pendant que j'installais un environnement de dév minablement programmé, qui fonctionnait très mal, et j'étais en train d'halluciner là-dessus avec Vincent, un autre développeur. Les bugs de ce soft étaient manifestes autant qu'inévitables après la troisème installation, on a donc décidé d'abandonner, au grand dam de Gwendal qui me croit toujours infoutu d'installer un soft.

Le boulot commencait bien, mon travail me plaisait, le truc avancait bien. Il y a eu quelques difficultés, de temps en temps, à cause de Gwendal, qui est très exigeant et un peu déroutant au premier abord, ou bien du prestataire de service arrivé le même jour que moi, lui étant, au contraire, véritable boulet, qui a plusieurs fois écrasé des heures de travail d'autrui (de moi, entre autres). Le jour où ce gars est parti fut une bénédiction.

Au fur et à mesure que mon "ancienneté" à nFactory avancait, mon travail est devenu de plus en plus varié et motivant : du début, où je ne faisais que des scripts d'interface basiques entre pages HTML et base de données, on est arrivé à maintenant, où je fais aussi du Java, des scripts d'interface de plus en plus bourrins, des robots, un minimum d'admin, ...
 
Suite...