L a   v i e   d ' u n
é t u d i a n t   à
T o u l o u s e



·1ère année
  ·l'étudiant
  ·habitudes
    ·les corvées
    ·les études
  ·temps libre
    ·le week-end
    ·le soir
  ·famille

·2ème année
  ·entre 1 et 2
  ·ambiance 2° année
  ·différences
    ·scolaires
    ·personnelles
  ·plus tard
  ·avril enfin

·En CDI
  ·responsable
  ·travail
  ·startup
  ·coupure
  ·changement
  ·plus de changement

·Retour à Toulouse
  ·nouveau boulot
  ·explosion
  ·télétravail
  ·paris-toulouse
  ·fin 2001
  ·voyage

·Adulte
  ·Better and better
  ·2005-2009
  ·2009-2014

·Livre d'or


Email
Un étudiant à Toulouse :

>Différences personnelles





En vrac :



Amélie (devinez qui est-ce) se trouve 18 jours sur 21, en moyenne, à 680 kilomètres de moi, ce qui représente deux fois sept heures de trajet et deux fois 250 francs (soit 76 euros, il faut s'y mettre) en train, ou bien deux fois une heure (sans compter le reste des transports et les attentes) et deux fois 350 francs (soit 106,5 euros) en avion (et le plus souvent c'est pour elle...).



C'est donc à la fois rare et court quand on se voit, et elle me manque !


Je suis sûr que en grande partie pour ça que l'IUT me saoûle de plus en plus, et en grande partie pour ça que je suis pressé de faire mon stage (je vais retourner à l'Inria !).



Il faut en plus que je me concentre sur mon permis de conduire, auquel je suis inscrit depuis mars 1999, et qui est payé, et qui n'avance pas parce que je ne trouve pas le temps d'y aller. Evidemment il faut que je l'aie avant avril et mon départ à Versailles sinon j'aurais perdu suffisamment d'argent pour que ça m'énerve...



Enfin, je préfère quand même cette distance forcée au grand Rien amoureux qui m'habitait l'année dernière...
 
Suite...