Colino Computing







[? visites]


ColinoMail



   ColinoMail : guide de l'utilisateur   


ColinoMail est un mailer assez puissant possédant la plupart des fonctions utiles d'un client mail :












  • Installation etc. : Vous pouvez télécharger ColinoMail dans la rubrique logiciels.

    • Installation : Une fois téléchargé, il suffit de décompresser ColinoMail.zip dans un répertoire de votre choix (par exemple ColinoMail). Une arborescence sera ainsi créée :

       ColinoMaille répertoire principal
       ColinoMail.jarl' "exécutable" : seul fichier à changer lors d'une mise à jour
       ColinoMail-sources.jarles sources (pour les curieux et les programmeurs)
       lisezmoi.txtfichier lisezmoi
       docsrépertoire de documentation
       ColinoMail.htmlce document
       style.cssla feuille de style
       imagesimages de ce document
       a_envoyerrépertoire des mails en attente
       a_envoyerfichier index
       envoyesrépertoire des mails envoyés
       envoyesfichier index
       recusrépertoire des mails reçus
       recusfichier index
       pjrépertoire des pièces jointes
       configrépertoire de config
       _readmeversion history
       fichiers sans extensionfichiers de configuration
       icônes (ico, gif, jpg)icônes
       splash.jpgsplash-screen

    • Lancement : Sous Windows, il suffira de double-cliquer sur ColinoMail.jar ; vous pouvez même en faire un raccourci. Il faut bien évidemment avoir installé le Java Runtime Environment 1.2 ou plus, avant d'utiliser ColinoMail. Si cela ne fonctionne pas, et pour Unix/Linux, vous pourrez lancer ColinoMail par la ligne de commande suivante : java -jar ColinoMail.jar ; vous pourrez faire un fichier batch (ou l'équivalent Unix) vous plaçant dans le bon répertoire, puis exécutant cette commande. Exemple de fichier batch pour Windows :
      @echo off
      
      
      
      c:
      
      
      
      cd \ColinoMail
      
      
      
      java -jar ColinoMail.jar
      
      
      
      
      Si rien ne fonctionne, vérifiez bien que le répertoire courant ( . )est bien défini dans le CLASSPATH : Sous Windows 9x, en ajoutant ;. à la fin de la ligne SET CLASSPATH=... du fichier autoexec.bat s'il n'y est pas déjà, sous NT en ajoutant ;. à la fin de la variable CLASSPATH, que vous pouvez éditer via Propriétés du poste de travail, Onglet Environnement, Variable utilisateur CLASSPATH.
      Vérifiez aussi, de la même façon, que le répertoire bin de votre JRE est présent dans la variable PATH.

    • Bugs et mises à jour : Il est possible que ColinoMail souffre de bugs. En effet je travaille seul sur ce projet et je ne peux pas tester tous les cas de figure. Si vous découvrez un bug dans ColinoMail, voici comment faire pour s'en débarasser : Vérifiez tout d'abord que vous possédez la dernière version (le numéro complet de version est affiché dans la fenêtre "A propos" (s'il n'y est pas, c'est que vous possédez une version antérieure au 18 août 2000), et regardez ensuite si une version plus récente est disponible sur mon site, rubrique logiciels. S'il y en a une, la télécharger pour résoudre votre problème.
      Le numéro de version est composé ainsi : x.y.jjmmaaaa, ou x.y est le numéro principal, et jjmmaaaa la date de compilation.
      Si vous possédez la dernière version, ou bien si installer la dernière version n'a pas résolu votre problème, envoyez-moi un email à colin@colino.net en me décrivant précisément le message d'erreur s'il y en a un, l'action qui a provoqué ce message, et si l'erreur est liée à un mail particulier, me transmettre ses headers. Cela me permettra d'améliorer ColinoMail.
      Important : pour mettre à jour ColinoMail sans perdre votre configuration ni vos mails, téléchargez uniquement la mise à jour (le fichier ColinoMail.jar uniquement) et non pas ColinoMail en entier (le fichier ColinoMail.zip).

    • Statut : ColinoMail est un logiciel libre. Ceci signifie que vous pouvez l'utiliser comme bon vous semble, le distribuer à qui vous voulez, le modifier (les sources sont fournis) à la condition que je reste mentionné avec mon adresse email, qu'il reste gratuit, etc.
      Je ne suis absolument pas responsable des données que vous pourriez perdre à la suite de l'utilisation de ColinoMail.
      Toutefois, c'est comme free.fr, c'est gratuit mais ceux que ça rassure de payer peuvent m'envoyer un chèque ;-) .

  • Gestion de serveurs multiples : ColinoMail est capable de travailler avec différents serveurs SMTP et POP3, ce qui vous permet de pouvoir envoyer des mails facilement en utilisant divers fournisseurs d'accès, ainsi que de récupérer vos mails sur toutes vos adresses très facilement.

    • Différents serveurs SMTP : Vous pouvez spécifier autant de serveurs SMTP que vous le souhaitez. Il suffit seulement de renseigner les différents champs. Pour cela, allez dans le menu Configuration, puis le sous-menu Configuration. Vous pouvez spécifier ici le serveur principal, celui que vous utiliserez le plus souvent et qui sera sélectionné par défaut. Lors de la première configuration, les champs sont pré-remplis pour vous aider. Les quatre champs nécessaires pour configurer votre serveur SMTP sont "serveur SMTP", "port", "votre email" et "nom".
      Si vous souhaitez utiliser d'autres serveurs SMTP, vous pouvez cliquer sur "Autres comptes SMTP", puis sur "Ajouter" et remplir les champs demandés.

    • Différents serveurs POP3 : De même, si vous voulez récupérer des mails, il vous faut spécifier un serveur POP3. Il s'agit ici de renseigner les quatre derniers champs de la fenêtre de Configuration évoquée ci-dessus. A noter, si vous ne savez pas comment remplir tous ces champs, que votre fournisseur d'accès vous les a fournis, le plus souvent sur un papier.
      Ici, comme pour les serveurs SMTP, vous pouvez spécifier d'autres comptes POP3 ; ceci vous permettra de pouvoir récupérer vos mails sur différentes adresses email. Procédez de même pour en ajouter : cliquez sur "Autres comptes POP3", sur "Ajouter" et renseignez les champs.
      Important : si vous mettez vos mots de passe dans les champs "mot de passe", ceux-ci seront stockés en clair sur votre disque. Ces champs "mot de passe" sont donc facultatifs par souci minimum de sécurité : vous pouvez les laisser vides, et dans ce cas il vous seront demandés à chaque session (voir Réception de mails > Envoi du mot de passe au serveur pour plus d'informations) et ne seront pas stockés.

    • Adresse de retour prédéfinie : Dans le cas ou vous utilisez plusieurs serveurs SMTP pour envoyer vos messages, ceux-ci auront différentes adresses d'expéditeur : vous@provider1.fr, vous@provider2.fr, etc. Spécifier l'adresse de retour permet de rajouter un champ contenant l'adresse email sur laquelle vous désirez vos réponses. Ce champ est absolument facultatif.

  • Envoi de mails : Heureusement, ColinoMail envoie des mails ! Lorsque vous cliquez sur "Nouveau mail" [ou bien par le menu "Mail, Nouveau mail (Ctrl-N)"] , la fenêtre de composition de message apparaît, avec certains champs renseignés par défaut et d'autres vides. Le champ "Message:" contiendra déjà votre signature si vous l'avez définie (voir Gestion de signature > Ajout automatique d'une signature pour plus d'informations).

    • Choix du serveur SMTP : Le premier champ contient la liste de tous les serveurs SMTP que vous avez enregistrés. Vous pouvez donc choisir celui du fournisseur avec lequel vous désirez envoyer ce mail (utiliser celui auquel vous êtes/serez connecté au moment de l'envoi vous évitera des soucis de mails refusés, par exemple).
      Lorsque vous sélectionnerez un serveur, les informations des champs "port", "Email exp.", et "Nom exp." s'harmoniseront pour prendre les valeurs spécifiées pour ce serveur.

    • Changement des informations expéditeur au coup par coup : Vous pouvez toutefois changer manuellement les valeurs si vous le souhaitez. Ceci est prévu pour une plus grande flexibilité. Evitez toutefois les manoeuvres destinées à nuire à autrui, cela pourrait très certainement vous retomber dessus.

    • Choix du destinataire : Deux façons possibles pour choisir le destinataire : vous pouvez entrer son adresse email à la main, ainsi que son nom (bien que le nom soit facultatif) ; ou bien, en cliquant sur le bouton "..." situé à droite de ces deux champs, vous pourrez faire apparaître la liste défilante de toutes les adresses enregistrées dans votre carnet d'adresses, et en sélectionner une.

    • Joindre un fichier : Il est possible de joindre un fichier à un mail. Vous pouvez le faire de deux façons : en cliquant sur le bouton "Joindre...", puis choisir le fichier ; ou bien, s'il est à "portée de souris", vous pouvez le tirer-déposer, en le déposant sur le message (le champ principal, en fait).

    • Réponse à un mail : Lorsque vous voulez répondre à un mail reçu, vous pouvez le faire de trois façons : après avoir sélectionné le mail, en cliquant sur "Répondre" dans la fenêtre principale ou bien en choisissant le menu "Mail, Répondre (Ctrl-R)"; ou encore lorsque le mail est ouvert, en cliquant sur "Répondre" en bas de la fenêtre de visualisation.
      Lorsque vous répondez à un mail, son contenu sera repris précédé de signes ">" (citation), et la signature de l'auteur sera coupée (voir Gestion de signature > Suppression de la signature lors d'une réponse pour plus d'informations), si vous avez choisi l'option "Citer le message d'origine pour une réponse" (menu Configuration, Options) ; si vous n'avez pas coché cette option, le mail auquel vous répondez ne sera pas cité.
      Le sujet du mail sera préfixé par "Re: ", sauf si ce préfixe y est déjà. Enfin, les champs "Email dest." et "Nom dest:" prendront les valeurs appropriées.

    • Choix du préfixe de réponse : Le préfixe de réponse est maintenant paramétrable (depuis le 19 août 2000). Vous pouvez le spécifier dans "Configuration, Options, Préfixe de réponse". Ce préfixe peut contenir la chaîne de caractères que vous voulez, y compris des retours à la ligne, et sa longueur n'est pas limitée.
      Quatre champs sont personnalisables : %date%, %heure%, %nom% et %mail%. Ces champs seront remplacés lors d'une réponse par les vraies valeurs.
      Par exemple, si vous répondez à un mail que vous ai envoyé le 19/08/2000 à 12:00, et que vous avez enregistré le préfixe "Le %date% à %heure%, %nom% (%mail%) m'a envoyé ceci :", votre réponse sera préfixée de "Le 19/08/2000 à 12:00, Colin Leroy (colin@colino.net) m'a envoyé ceci :".

    • Transfert d'un mail : Tout se passe exactement comme pour une réponse, sauf que le préfixe ajouté sera "Tr: ", et que les champs concernant le destinataire seront blancs.

    • Envoi immédiat ou différé du mail (par défaut / au coup par coup) : Suivant le type de connexion à Internet que vous possédez, vous préférerez sûrement envoyer vos mails immédiatement ou bien les envoyer plus tard, lorsque vous serez connecté. Le comportement par défaut se règle dans le menu Configuration, Options ; l'option à cocher est "Envoyer les mails lors de la réception manuelle". Si cette option est cochée, cliquer sur le bouton "Envoi" mettra le mail en attente ; sinon, un clic sur ce bouton provoquera l'envoi direct du mail.
      Toutefois, vous pouvez déroger à la règle que vous vous êtes fixé en envoyant le mail par le menu "Mail, Envoyer" ou "Mail, Envoyer plus tard" de la fenêtre de composition.
      Les mails mis en attente dans la boîte "A envoyer" seront effectivement envoyés lorsque vous effectuerez une réception manuelle des mails (clic sur Recevoir, ou bien par le menu "Mail, Recevoir, Vérifier tous les comptes (Ctrl-Shift-R)" dans la fenêtre principale).

  • Réception de mails : Pour recevoir vos mails, deux méthodes sont possibles : cliquer sur le bouton "Recevoir" de la fenêtre principale, ou bien choisir un des éléments du menu "Mail, Recevoir" de cette fenêtre.

    • Envoi du mot de passe au serveur : Si vous avez avez enregistrés vos mots de passe avec vos comptes POP, rien n'est à faire. Sinon, ColinoMail vous demandera les mots de passe inconnus lors de la première réception. Ceci permet une plus grande sécurité. Une fois que vous avez donné un mot de passe valide pour un compte, ColinoMail ne vous le demandera plus jusqu'à sa prochaine ouverture.

    • Réception automatique : Si vous disposez d'une connexion permanente, vérifier vos emails à intervalle régulier peut être agréable. Pour utiliser cette fonction, cochez l'option "Récupérer les messages toutes les x minutes" dans "Configuration, Options" et choisissez votre valeur de x. Notez que dans le cas d'un PC sans modem (en réseau local donc), l'impossibilité de se connecter sera transparente et ne vous gênera pas dans votre travail (cependant une boite de dialogue apparaitra pour vous signaler l'erreur dans le cas d'une réception manuelle) ; mais si le PC possède un modem, il essayera d'appeler votre FAI.

    • Réception sur un serveur POP3 au choix ou sur tous les serveurs d'un coup : Utiliser le menu "Mail, Recevoir" vous permet de télécharger les messages sur tous les comptes POP (Vérifier tous les comptes, Ctrl-Shift-R), ou bien sur l'un de ces comptes seulement (les autres entrées du menu).

    • Possibilité de laisser les mails sur le serveur sans les effacer : Si vous utilisez ColinoMail en addition avec un autre logiciel, ou bien sur une deuxième machine, peut-être voudrez-vous ne pas effacer les messages après les avoir téléchargés. Ceci vous permettra de les re-télécharger à partir d'un autre ordinateur. L'option correspondante est disponible dans le menu "Configuration, Options, Effacer les mails du serveur après téléchargement".
      ColinoMail utilise ensuite l'UIDL, un identifiant unique, pour ne pas re-télécharger lui-même ces messages qu'il a déjà. Malheureusement, le protocole POP précise que cette commande est optionnelle ; il y a donc des serveurs (très rares, rassurez-vous) qui ne la gèrent pas. Malgré votre décision de laisser les messages sur le serveur, ceux-ci seront tout de même effacés si la commande UIDL n'a pas de résultat avec ce serveur.

    • Gestion des mails trop volumineux : Il est possible d'empêcher le téléchargement de mails trop lourds, ceci pour vous permettre de ne pas perdre de temps ni d'argent. Cette option se règle elle aussi dans le menu "Configuration, Options". Il s'agit de "Ne pas récupérer les mails de plus de x ko". Si vous désirez ne pas recevoir de mails trop volumineux, cochez cette option et réglez la taille maximum. Vous pouvez aussi cocher "Les effacer directement" si vous êtes du genre direct.
      Si cette option est cochée, la présence d'un mail répondant au critère "trop gros" sur l'une de vos boites, et son effacement éventuel, vous sera/seront signalé(s) par une fenêtre d'alerte.

    • Enregistrement des pièces jointes : Bien que l'envoi de pièces jointes soit limité à un fichier par mail, il n'y a pas de limitation en réception. Vous pouvez donc recevoir des mails avec plusieurs pièces jointes. Lorsque vous ouvrirez un mail avec une/des pièce(s) jointe(s), la présence de celle(s)-ci vous sera signalée dans la ligne contenant le sujet, dans la fenêtre de visualisation. L'enregistrement de ces pièces jointes se fera en tâche de fond : vous pourrez fermer le mail avant même qu'elles soient enregistrées (le décryptage est un peu long en Java), et une fenêtre d'alerte apparaîtra pour vous signaler qu'elle(s) a/ont été enregistrée(s).
      Les PJ sont enregistrées vers le répertoire de votre choix, que vous pouvez spécifier dans le menu "Configuration, Options", rubrique "Répertoire des pièces jointes". Vous pouvez remplir le champ manuellement, ou bien utiliser le bouton "Parcourir" (l'utilisation de ce bouton nécessite de sélectionner un fichier dans le répertoire que vous souhaitez pour choisir effectivement ce répertoire, j'en suis désolé...). Par défaut, les pièces jointes seront enregistrées dans le sous répertoire recus/pj/ de ColinoMail.
      Une petite limitation : ColinoMail ne gère que les pièces jointes en mode texte ou encodées en Base64.
      Sécurité : Si les pièces jointes sont enregistrées automatiquement, elles ne sont en aucun cas exécutées. D'autre part ColinoMail gère, mais ignore le HTML (c'est à dire que les tags HTML sont enlevés, et que les codes (é) sont remplacés par les caractères ASCII).

    • Bonus Internet :Lorsque vous cliquerez sur une URL (chaine commençant par http:// ou www.), votre navigateur se lancera sur cette page, pour peu que vous ayez pris la peine de définir son emplacement dans le menu "Configuration, Configuration", rubrique "Emplacement navigateur". Des probèmes surviendront pour les URLs coupées sur deux lignes, et dans certains cas pour des URLs contenues dans un mail HTML.

  • Gestion de différentes boites de réception (Filtres de réception)

    • Listes des mails des boites : Vos différentes boites sont accessibles par la liste déroulante située à gauche de la fenêtre principale, ou bien par le menu Voir.
      La liste déroulante contient, entre [crochets], le nombre de messages non lus dans chaque boîte. Dans la liste de droite, se trouvent les mails. Cette liste contient différents champs : numéro (à usage interne principalement), De/à qui précise l'auteur ou le destinataire (ceci dépend du type de boite - toutes, hormis "Envoyés" et "A envoyer", sont des boites de réception) du mail, Sujet en précise... le sujet, et enfin la date du mail est présente. Le sujet est préfixé de la mention [NON LU] tant que vous n'avez pas ouvert le mail.
      Vous pouvez ouvrir un mail en double-cliquant dessus, en le sélectionnant puis appui sur Entrée. Vous pouvez y répondre ou le transmettre comme vu dans envoi de mails > répondre à un mail ; ou encore le supprimer (sélection puis touche suppr, bouton supprimer ou bien menu "Mail, Supprimer"), le copier vers une autre boite (menu "Mail, Copier..."), le déplacer (menu "Mail, "Déplacer..."). Vous pouvez aussi vider une boite de tous ses mails par le menu "Fichier, Effacer, tous les mails de" (attention, pas de confirmation demandée !).

    • Principe : Les filtres vous permettent de classer vos mails par mot-clés. Ceci permet de séparer des mails professionnels, personnels, publicitaires etc.

    • Fonctionnement des filtres avec ColinoMail : Les filtres de ColinoMail sont assez basiques : à un mot-clé, correspond une boite. Le premier mot-clé rencontré dans la liste est prioritaire. Vous pouvez mettre en place des filtres de façon assez simple :
      Tout d'abord, il faut créer une ou plusieurs boites de réception (par défaut, seule Reçus existe). Pour ce faire, vous pouvez utiliser la dernière entrée de la liste déroulante de gauche : "Nouvelle...", puis ajouter/supprimer des boites ; ou bien passer par le menu "Configuration, Boites de réception". Ces deux commandes ont le même effet.
      Ensuite, ajoutez les filtres de votre choix : menu "Configuration, Filtres", puis "Ajouter". Par exemple, si vous désirez que les mails de votre conjoint(e) aillent dans une certaine certaine boîte, entrez le mot-clé qui puisse identifier de façon presque sûre ses mails (son adresse email, par exemple), puis sélectionnez la boite que vous désirez, et enfin validez. Tous les mails de "mon-amour@plouf.net" iront maintenant dans la boîte correspondante.

    • Ordre de priorité des filtres : Lors de la réception d'un mail, la liste des mot-clés est parcourue de haut en bas et le premier rencontré est pris en compte. Ainsi, un ordre d'importance de mot-clé est défini. Par exemple, si votre conjoint vous envoie un mail contenant le mot "sexe", le mail ira dans sa boite s'il apparait dans vos mots-clés avant "sexe", dans votre boite-à-spam sinon. L'ordre est donc important. Malheureusement, l'ordre n'est pas encore modifiable dans ColinoMail. Il faut donc entrer vos mot-clés les plus importants en premier ; si toutefois un changement d'ordre s'avérait nécessaire, vous pouvez utiliser un éditeur de texte pour déplacer les lignes du fichier "config/filtres" dans un ordre plus approprié. Prenez seulement garde à ne pas inclure de ligne vide.

    • Suppression d'une boîte : Vous ne pourrez pas supprimer de boite si des filtres envoyant des mails vers cette boite existent. Vous devrez d'abord supprimer les filtres.

  • Recherche de chaines de caractères : Si vous recherchez un mail précis et que vous ne le retrouvez pas, le menu "Voir, Rechercher (Ctrl-F)" vous aidera.

    • Recherche dans la ligne de résumé : Lancer une recherche sans spécifier de paramètres vous permettra de chercher une chaine de caractères présente dans une ligne de résumé de la boite "Reçus". Pour chercher dans une autre boite, spécifiez cette boite dans la liste déroulante de la fenêtre de recherche.
      Cette recherche est très rapide.

    • Recherche dans le corps des messages : Vous pouvez aussi chercher un mot présent dans le corps ou les headers d'un message ; pour cela, cocher la case "Dans le corps". Cette recherche est plus lente car elle doit ouvrir et analyser tous les fichiers de mails.

    • Recherche sur toutes les boites : Enfin, si vous voulez chercher dans toutes les boites, cochez la case "Toutes les boites". Cette recherche est très rapide aussi si vous ne regardez pas dans les mails.

  • Carnet d'adresses : Il vous permettra de retrouver rapidement les adresses email de vos correspondants, et d'éviter des fautes de frappe dans leur adresse lorsque vous leur enverrez des mails.

    • Ajout d'une adresse : Deux façons d'ajouter une adresse existent. Vous pouvez utiliser le menu "Configuration, Contacts" pour faire apparaître la liste des contacts, puis "Ajouter" ou "Supprimer" pour gérer tout ça. Lorsque vous ajoutez une adresse, le champ mail est celui le plus en haut, ne confondez pas ! Petit plus : lorsque vous avez entré l'adresse mail, appuyez sur Tab vous permettra d'entrer le nom ; mais appuyer sur Entrée vous permettra de compléter automatiquement le nom (une adresse "prenom.nom@fai.fr" donnera "Prenom Nom" comme nom, une adresse "pseudo@fai.fr" donnera "Pseudo", ce qui vous permet un peu de paresse.
      L'autre méthode consiste à cliquer sur une adresse email dans la fenêtre de visualisation d'un mail : la fenêtre d'ajout d'adresse apparaîtra alors, le champ "mail" rempli. Le "tip" de la touche Entrée fonctionne ici aussi.

    • Import d'un carnet d'adresse : Il est possible d'importer votre carnet d'adresses Outlook Express : choisissez, dans OE, un export au format texte, contenant les colonnes "Nom" et "Adresse d'email" séparées par des virgules, puis utilisez la fonction "Fichier, Import" de la fenêtre de contacts de ColinoMail, et choisissez le fichier concerné. Si une ligne "Nom, Adresse d'email" apparait dans votre liste, supprimez-la. Cette fonction d'import doit être utilisable aussi avec Netscape, mais je n'ai pas pu le tester.

  • Gestion de signature : ColinoMail essaye de gérer les signatures de la meilleure façon possible.
    Rappel de la nétiquette : une signature doit être précédée de la chaine "tiret-tiret-espace" ("-- ") sur une ligne vide, et ne doit pas excéder quatre lignes de long. Bien que ColinoMail vous laisse libre de la longueur.

    • Ajout automatique d'une signature : Une signature sera ajoutée automatiquement à la fin de chacun de vos mails (réponse ou non) si vous la spécifiez dans "Configuration, Options", rubrique "Insérer automatiquement une signature". le bouton "..." vous permettra de la saisir (ne mettez pas le séparateur "-- ", ColinoMail l'ajoutera tout seul) ; n'oubliez pas de cocher aussi la case correspondante (vous pouvez définir une signature sans la mettre...).

    • Suppression de la signature lors d'une réponse : Lorsque vous répondez à une personne utilisant le séparateur de signature standard ("-- "), sa signature ne sera pas incluse au texte cité.